QUI SOMMES N0USHOSPITALISATIONCLINIQUES EXTERNESINFOS PRATIQUESPOSTULER À L'HÔPITALCONTACT ACTIVITÉS
HEURES DE VISITE 10h-19h SOINS INTENSIFS 12h-12h30 17h-17h30مواعيد الزيارات ١٠ الى ٧ مساء قسم العناية الفائقة ١٢ الى ١٢٫٣٠ ٥ الى ٥٫٣٠
LA QUALITÉ AU SERVICE DES PATIENTS
DÉPARTEMENTS MÉDICAUX
SERVICES DIAGNOSTIQUES
SERVICES PARAMÉDICAUX
SOINS INFIRMIERS
SERVICES ADMINISTRATIFS

1. Historique

Notre-Dame Maritime est un hôpital privé, fondé en 1981 par le Dr Antoine CHAMI en collaboration avec les docteurs Khalil et Robert GERMANOS. Il est situé à Jbeil, à 30 km au nord de Beyrouth. Les propriétaires sont les docteurs Joseph et Jean-Pierre CHAMI.

L’hôpital compte actuellement 95 lits d'hospitalisation. En plus des lits de médecine et chirurgie, on dénombre 9 lits de gynécologie-obstétrique, 14 lits de pédiatrie (dont 3 couveuses), 12 lits de réanimation adulte et 10 lits d’hospitalisation de jour. Toutes les spécialités sont représentées sauf la chirurgie cardiaque. La psychiatrie est assurée en consultation et en hospitalisation pour les cas mineurs uniquement.

Un processus de modernisation de l’hôpital a été mis en place depuis 1998. Toutes les façades ont été refaites et trois nouveaux étages ont été construits.

  • 2000: ouverture du service de radiologie invasive et cathétérisme cardiaque
  • 2004: ouverture du service de dialyse qui comporte 10 lits.
  • 2005: acquisition d’un terrain de plus de 10.000 m2 adjacent à l’hôpital ayant permis l’aménagement d’un parking et d’une cafétéria. Il permettra dans l’avenir de réaliser des projets d’extension de l’hôpital.
  • 2010: réaménagement du 2ème étage en un service mère-enfant réparti sur les deux ailes. Ouverture du 3ème étage. Réaménagement de la polyclinique au rez-de-chaussée avec une salle de soins ambulatoires. Mise en place d’un nouveau système informatique de gestion.
  • 2011: réaménagement du service d’imagerie médicale avec numérisation du système. Achat de deux nouvelles machines de radiologie conventionnelle, d’un scanner 16 barrettes et un nouvel échographe.
  • 2012: ouverture du 4ème étage, du centre de physiothérapie et d’une unité de sommeil.
  • 2013: réaménagement et modernisation du laboratoire.
  • 2014: réaménagement et agrandissement du service des urgences. Création d’une salle d’endoscopies. Installation d’un système PACS facilitant la diffusion et l’archivage de l’imagerie médicale.

Les plans de restructuration en cours prévoient le réaménagement de l’unité de soins intensifs qui sera séparée en deux parties (une consacrée aux soins cardiologiques, l’autre consacrée aux soins polyvalents), le réaménagement du bloc opératoire avec la création d’une stérilisation centrale indépendante, et enfin le réaménagement des services administratifs.

Petite anecdote concernant l’appellation de l’hôpital. Le nom « Notre-Dame Maritime » a été donné à l’hôpital en référence à la chapelle Notre-Dame Maritime qui fait face à l’hôpital. En arabe, la traduction a transformé « Sainte Maritime » en « Saydat Martine » qui a été retraduit en français par « Sainte Martine ».  D’autres personnes de la région continue d’appeler l’hôpital « Chami » en commémoration à son fondateur, le docteur Antoine CHAMI.

2. MISSION ET VISION

Mission  « La qualité au service des patients »

La mission de l’hôpital est d’assurer les meilleurs soins et services médicaux et chirurgicaux à tous ses patients. Le progrès technique et les connaissances médicales permettent désormais de garantir un niveau de qualité de plus en plus élevé dans la prise en charge de chaque malade. Cette double exigence, sécurité et qualité des soins et de l'accueil, mobilise en permanence les équipes sur les protocoles de soins et l'évaluation des résultats. La grande qualification des métiers de l'hôpital exige de chacun des professionnels un effort constant de rigueur et de formation. Et bien sûr, une disponibilité relationnelle pour accueillir et suivre chaque malade tout au long de son séjour.

  1. Nous assurons notre mission de soins pour tous les patients, y compris les plus démunis.
  2. Nous assurons notre mission de formation à l'échelle régionale : nous contribuons, en lien étroit avec la Faculté de Santé Publique de l’Université libanaise, l’Institut Universitaire de la Sainte-Famille de Batroun, des sœurs Antonines, de l’université du Saint-Esprit et l’Institut Nader de Koura à la formation des sages-femmes, des infirmières diplômées, des techniciens radio, des physiothérapeutes et des aides-soignantes.
  3. Nous modernisons en permanence nos infrastructures et nos équipements.
  4. Nous nous engageons dans une démarche qualité basée sur les normes de l’accréditation du ministère de la santé et sur les normes du management de la qualité ISO 9001-2000 afin de garantir la qualité des soins médico-chirurgicaux aux patients et leur sécurité.
  5. Dans le domaine de la qualité et la sécurité des soins, nous mettons nos compétences au service des médecins de la région.

Vision

L’orientation qualité place le patient au centre de tous les métiers de l'hôpital. La mise en valeur de la pratique des soins, de l’équipement, de l’hygiène, de la santé et de la sécurité au travail ainsi que la qualité de l’accueil familial et de l’hôtellerie sont des préoccupations permanentes. L’hôpital est également une entreprise au service de la région en favorisant l’emploi et le commerce local. 

3. DIRECTION

Comité exécutif

Le comité est présidé par le directeur général, le Dr Joseph CHAMI (Master management hôpital et santé).

Les membres du comité sont : le directeur médical (Dr Béatrice LE BON CHAMI), la directrice administrative (Mme Viviane SFEIR), la responsable qualité (Mme Brigitte NAJJAR), le directeur financier (Mr Samir HAGE), le responsable de la gestion des données (Mr Nabil MIKAEL)  et la directrice des soins infirmiers (Mme Caroline ABBOUD).

Le comité exécutif gère le budget en collectant et analysant les données financières, en mesurant les risques financiers et en préparant des rapports financiers. Il gère les contrats avec l’hôpital.

Le comité exécutif établit un plan stratégique quinquennal qui reflète et atteste les directives actuelles et futures de l'hôpital afin de rester à la pointe du progrès. Ce plan prend en compte une vision à long terme en matière de planification et de développement. Il est revu annuellement.

Direction médicale

La direction médicale est assurée par Dr Béatrice LE BON CHAMI (Master management hôpital et santé), assistée par Mme Riham EL CHAMMAI-KHOURY et le comité médical.

Le directeur médical est responsable du bon fonctionnement de l’administration médicale. Il participe au recrutement et vérifie les dossiers de chaque médecin. Il  s’assure de la formation continue des médecins en matière de réanimation cardio-pulmonaire, santé et sécurité au travail, prévention et management des incendies. Il s’assure que les pratiques médicales sont en accord avec la loi et l’éthique médicale. Le directeur médical supervise les évaluations des pratiques professionnelles (EPP) effectuées à l’hôpital avec l’aide du comité des EPP. Le directeur médical est également responsable du comité mortalité-morbidité et du comité de nomination.

Direction qualité

Le service du management de la qualité est dirigé par Mme Brigitte NAJJAR (Master management hôpital et santé), assistée par Mme Riham El Chammai-Khoury (Master en gestion hospitalière) et le comité qualité. Le service a été créé en 2004. Il est responsable de superviser toutes les activités de l’hôpital relatives à l’amélioration continue du système de qualité. En particulier, il coordonne les activités relatives au respect des normes de l’accréditation du ministère de la santé (satisfaction des clients, traitement des plaintes, plans qualité, collecte et analyse des données, audits, fiches de progrès, etc.)

La direction de l’hôpital reconnait que la mise en application de la politique qualité nécessite l’adoption des objectifs suivants :

  1. Répondre et revoir continuellement les besoins des clients
  2. Avoir un système de management de la qualité conforme aux normes de l’accréditation des hôpitaux : gestion de l’amélioration de la qualité de tous les services de l’hôpital ; mise en place des plans stratégiques d’amélioration de la qualité pour tous les services et intégration de ces plans dans un plan global de qualité ; établissement d’un plan de priorité pour les projets d’amélioration de la qualité sur base d’un plan stratégique d’action.
  3. Utiliser des indicateurs et des objectifs qualité pour la mesure et l’amélioration continue des pratiques et méthodes propres à l’hôpital.
  4. Mettre à la disposition des équipements et des appareils de qualité et en quantité suffisante en leur assurant une maintenance préventive et corrective.
  5. Avoir une infrastructure et des locaux adaptés aux besoins.
  6. Recruter des personnes compétentes.
  7. Assurer la formation continue du personnel, la réalisation de tests de compétence et une évaluation annuelle des performances.
  8. Assurer une tenue rigoureuse et correcte des dossiers de nos patients ainsi que leur archivage.
  9. Assurer la protection de notre environnement et de notre entourage pour une bonne évolution sanitaire de notre collectivité.
  10. Assurer toutes les conditions de sécurité et de qualité de soins pour la meilleure prise en charge du patient

4. ACCREDITATION

Dans le cadre de la réforme du secteur de la santé et l’évaluation de la qualité des soins, un système d’accréditation des établissements de santé a été instauré en 2000 au Liban avec le concours du ministère de la santé publique et de la banque mondiale. La direction s’est clairement engagée dans ce processus.

• La première étude nationale réalisée en 2001-2002 avait évalué 128 établissements : notre hôpital faisait partie des 37 % des hôpitaux libanais ayant obtenu le statut d’accréditation totale.

• La deuxième évaluation a eu lieu en 2005 : 59% des hôpitaux avaient obtenu le statut d’accréditation ; notre hôpital a été classé 38ème sur 145 hôpitaux.

• Lors de la dernière accréditation qui a eu lieu en 2011, l’hôpital a été accrédité dans la meilleure catégorie (I), sans aucune remarque ni recommandation. 

L’hôpital a également obtenu la certification ISO 9001-2000 en septembre 2006 de Moody France

5. COMITES

Les membres des différents comités se réunissent au moins une fois par trimestre. Des procès-verbaux sont rédigés après chaque réunion et sont revus par le directeur médical et le directeur qualité.

  1. Comité médical et scientifique
    Le comité médical est élu par les médecins de l’hôpital. Il représente les médecins auprès de la direction. Il participe au processus de nomination de médecins à hôpital et discute de sujets cliniques, professionnels et éthiques en garantissant une conduite des médecins conforme au code de l’ordre des médecins et aux codes internationaux de bonne conduite. Le comité est responsable de coordonner les politiques et les activités en rapport avec le corps médical, il est impliqué dans l’amélioration de la qualité relative aux services cliniques et à la formation des médecins. Le comité discute et approuve les nouvelles procédures et protocoles ainsi que leurs révisions. Le comité est responsable du programme des conférences scientifiques.

  2. Comité de nomination
    Le comité évalue les nouvelles demandes d’admission de médecins à l’hôpital. Il remet un rapport écrit avec les recommandations et les privilèges cliniques suggérés de chaque nouvelle candidature. Les décisions prises sont objectives et non-discriminatoires. Elles se basent sur les compétences cliniques et éthiques de chaque médecin, ainsi que l’expérience et d’éventuelles lettres de recommandations. Seuls les médecins membres de l’ordre des médecins peuvent exercer à l’hôpital. Par ailleurs, le comité revoit les dossiers des médecins terminant leur année probatoire pour reconduction (après un an) ainsi que les dossiers des médecins pour leur renomination à 3 ans. Le comité revoit les statuts des différents médecins. Pour ces décisions, le comité s’appuie sur les évaluations annuelles des performances réalisées par la direction médicale.

  3. Comité mortalité-morbidité et éthique
    Le comité veille à l’amélioration de la qualité des soins aux patients pour leur assurer une meilleure prise en charge. Il revoit les dossiers des patients décédés ayant posé un problème, les dossiers ayant fait l’objet d’une plainte ou des patients ayant présenté des complications importantes à l’hôpital. Le comité veille au respect des droits des patients et contribue à la prise de décisions médicales dans des cas tels que : fin de vie, arrêt de traitement, arrêt de grossesse thérapeutique, prises de décision chez un patient incapable d’exprimer sa volonté ou mineur, information du patient atteint de maladie grave ou incurable, don d’organes, etc. Il veille au respect de l’éthique et des règles de déontologie par les employés et les médecins de l’hôpital et réalise des enquêtes pour tous les cas de manquement à l’éthique ou aux règles de déontologie. Le comité doit donner son accord pour d’éventuelles recherches scientifiques réalisées à l’hôpital.

  4. Comité des évaluations des performances professionnelles (EPP)
    Le comité veille à maintenir une dynamique d’évaluation des pratiques cliniques en référence à des recommandations professionnelles. Il participe au choix des thèmes en veillant à l’enjeu en termes d’amélioration de la qualité de la prise en charge des patients. Il conseille et valide les méthodes et outils à utiliser et veille à la mise en oeuvre d’actions correctives. Le comité veille à la formalisation des projets et définit les groupes de travail ainsi que les responsabilités de chacun dans la conduite des projets. Le comité est responsable de la synthèse des différentes actions d’EPP, de la coordination de la rédaction des fiches de synthèse, des grilles d’auto-évaluation, de la préparation de la visite et de la rencontre des auditeurs. Le comité se charge de la formation des professionnels en matière de méthodologie et des outils d’EPP.

  5. Comité qualité & gestion des données
    Le comité gère l’amélioration de la qualité de l’hôpital en mettant en place des plans qualité pour tous les services. Le comité définit les indicateurs de performances et s’assure que de nouvelles initiatives soient planifiées. Le comité a mis en place un questionnaire de satisfaction client (patient, personnel et médecins) dont il analyse les résultats et met en place des plans d’intervention. Le comité a établi et revu plus de 400 processus, procédures et protocoles qui sont gérés grâce à un programme informatique et sont disponibles sur l’intranet de l’hôpital.

  6. Comité des soins infirmiers
    Le comité revoit les politiques et procédures des soins infirmiers ainsi que le dossier infirmier de l’hôpital. Il présente un rapport concernant le plan d'amélioration de la qualité des soins infirmiers à la direction. Il revoit les tests de compétence des infirmières et les besoins de formation qui en découlent. Il étudie les solutions aux plaintes éventuelles des infirmières.

  7. Comité de lutte contre les infections nosocomiales (CLIN)
    Le rôle du CLIN est de veiller à la prévention, la surveillance et le contrôle des infections nosocomiales. Le CLIN réalise et diffuse les politiques et procédures relatives à la prévention des infections nosocomiales ; il prépare un programme annuel d’audit de l’environnement et vérifie son exécution ; il organise la formation du personnel dans la lutte contre les infections nosocomiales. Le CLIN propose des recommandations à la direction visant à limiter le développement des infections. Sur base des collectes des données infectieuses (en particulier des résistances aux antibiotiques), le CLIN rédige un rapport concernant la prescription des antibiotiques et met à jour les recommandations en matière de prescription des antibiotiques.

  8. Comité de gestion des risques :
    Sur le plan de la sécurité du patient : le comité veille à la mise en place des objectifs stratégiques des domaines à haut risque : il a développé un dispositif pour diminuer le risque d’infections nosocomiales, d’erreurs chirurgicales, prévenir les escarres et de la maladie thromboembolique, améliorer l’identification du patient et circuit des médicaments, diminuer les dommages liés aux chutes. Le comité ratifie et distribue les politiques et procédures relatives à la gestion des risques et la sécurité du Patient. Le comité a mis en place un système de déclaration (fiche incident-accident) pour les professionnels et les usagers. Il réalise une analyse de ces évènements et accidents et présente les actions correctives et préventives nécessaires.

    Sur le plan de la santé et de la sécurité au travail, le comité contribue à la protection de la santé et de la sécurité du personnel ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail. Il procède à l’analyse des risques professionnels et des conditions de travail. Il procède à des inspections et contribue à la promotion de la prévention des risques professionnels. Le comité organise les examens médicaux pré-engagement ainsi que le suivi médical des employés et réalise un programme d’immunisation.

  9. Comité de pharmacie
    Le comité étudie l’ensemble des problèmes liés au choix et à l’utilisation des produits pharmaceutiques. Il établit la liste des médicaments disponibles à l’hôpital selon des critères bien définis et met à jour le formulaire des médicaments. Le comité établit des standards quant à l’utilisation et le contrôle des médicaments. Le comité établit des programmes de revue d’utilisation des médicaments et d’études d’évaluation de l’usage des médicaments à l’hôpital (analyse des déclarations d’erreurs médicamenteuses et d’effets indésirables susceptibles d’être dus à un médicament). Le comité analyse les statistiques du département de la pharmacie et émet des recommandations en fonction des résultats.

  10. Comité du bloc opératoire
    Le comité réalise les procédures et politiques du bloc opératoire (chirurgie et anesthésie) et les soumet au responsable du management de la qualité. Le comité veille au bon fonctionnement administratif et médical du bloc opératoire.

  11. Comité des urgences
    Le comité effectue et revoit les procédures et protocoles du service des urgences. Il discute des problèmes relatifs au service. Il réalise un plan qualité et le suit régulièrement. Le comité participe à la formation en réanimation cardio-pulmonaire (CPR) pour tout le personnel de l’hôpital.

  12. Comité des transfusions
    Le comité développe les règles et procédures de la collecte du sang jusqu'à la transfusion. Il répertorie et analyse les éventuels accidents transfusionnels. Il informe le personnel sur les mesures de prévention du risque d’infection et les nouvelles procédures concernant la banque de sang.

  13. Comité du dossier patient
    Le contrôle de la tenue d’un dossier de qualité est la mission majeure de ce comité. Le comité approuve les politiques et procédures relatives aux dossiers patients. Il établit un ordre uniforme du contenu des dossiers, garantit que le contenu et le contenant des dossiers soient conformes aux normes du ministère de la santé, vérifie que les dossiers soient remplis correctement selon les politiques de l’hôpital et émet un plan d’amélioration. Le comité organise des audits des dossiers des patients. Les non-conformités observées dans les dossiers qui relèvent d’un manque à la déontologie ou au droit médicolégal sont revues par le directeur médical.

  14. Comité des escarres
    Le comité s’occupe de la prévention et de la surveillance des escarres à l’hôpital. Il réalise les politiques et procédures relatives à la prévention des escarres et met à jour les recommandations de traitement. Il prépare un programme annuel d’audit de l’environnement et vérifie son exécution. Il organise la formation du personnel dans la surveillance et la lutte contre les escarres. Il prépare un rapport annuel pour la direction ainsi qu’un programme d’actions à mettre en œuvre.

 

Admission

Le service des admissions est accessible durant les jours ouvrables, de 7h30 à 18h (samedi jusqu’à 14h) à l'admission centrale située au rez-de-chaussée. En dehors de ces heures, les admissions se font au service des urgences situé au – 1.

Tel: 09 540 017  ext 212 – 213

Fax: 09 946 642
E-mail: contact@hopitalmaritime.com

Documents à présenter :

  1. Carte d’identité ou passeport
  2. Demande d’admission remplie par le médecin
  3. Documents nécessaires à la prise en charge des frais d’hospitalisation (CNSS, Armée, FSI, COOP, MS, assurances, etc.)
  4. Carte de fidélité de l’hôpital (si disponible)

Acompte sur les frais d’hospitalisation :

Si vous n’êtes pas couverts par un organisme de prise en charge, le paiement d'une provision vous sera demandé lors de votre admission. Ce montant varie en fonction du type de chambre, de la nature et de la durée de votre hospitalisation.

Veuillez noter que certaines interventions chirurgicales ne sont pas couvertes par les organismes de prise en charge (essentiellement la chirurgie esthétique et la chirurgie dentaire). Dans ce cas, un acompte vous sera demandé à l’admission et vous devrez régler à la sortie, la totalité des frais d’hospitalisation.  

Chambre :

L’hôpital dispose de chambres à deux lits (2ème classe) et de chambres individuelles avec ou sans salon (1ère classe). Toutes les chambres sont équipées d’une télévision et d’un air conditionné. Les chambres individuelles sont en plus équipées d’un frigo. En chambres individuelles, un accompagnant peut loger avec vous. Si vous désirez occuper une chambre individuelle alors que votre organisme de prise en charge ne couvre pas les frais supplémentaires, il vous sera demander de payer un supplément.

Hôpital de jour :

L’hôpital de jour a pour mission d'héberger les patients dont le traitement (chimiothérapie, transfusions, etc.), les examens (endoscopies) ou la chirurgie n'exigent pas de nuit d'hospitalisation.

Préparer votre valise :

  1. Nécessaire de toilette (serviettes, gants de toilette, brosse à dents, savon, rasoir, peigne, brosse, etc.)
  2. Nécessaire de nuit (pyjama, pantoufles, peignoir ou survêtement pour vos déplacements dans l'hôpital)
  3. Liste des médicaments en cours
  4. Emportez éventuellement de quoi occuper vos temps libres (livres, mots croisés, ordinateur portable, etc.) 

Votre arrivée dans l'unité de soins :

A votre arrivée, vous serez accueilli par un membre de l'équipe soignante. Un bracelet d'identification sera placé à votre poignet. Conservez-le jusqu'à votre sortie, il sert de carte d'identité lors de vos déplacements dans l'hôpital et en particulier au bloc opératoire.

Le personnel soignant vous expliquera le maniement de votre lit, de l'appel-infirmière, du téléphone, de l'éclairage et de la télévision. Il vous posera également quelques questions pour mieux connaître vos habitudes (allergies, médicaments, etc.) Il vous sera demandé de remettre tous vos médicaments au personnel infirmier. Afin d’éviter des erreurs de traitement, il vous est demandé de ne pas prendre vos propres médicaments durant votre hospitalisation.

L’hôpital mène une politique active de dissuasion des vols. Il est toutefois difficile d'exercer un contrôle sur l'ensemble des allées et venues dans l'hôpital. La direction ne peut donc être tenue pour responsable des pertes, vols ou détériorations d'objets de valeur toujours possibles. Nous vous conseillons de ne pas emmener des objets de valeur ni de sommes d'argent importantes (les paiements par carte sont acceptés). Un coffre est mis gratuitement à votre disposition au service d'admission.












Téléphone:

Toutes les chambres sont équipées de téléphone. Pour recevoir plus rapidement une communication de l'extérieur, nous vous conseillons de signaler votre numéro de chambre à vos correspondants. Il leur suffit de composer le numéro de l’hôpital (09 540 017) suivi du numéro de la chambre.
Pour obtenir une ligne téléphonique extérieure depuis votre chambre, former le 9. Une cabine téléphonique est également à votre disposition au rez-de-chaussée.
L’utilisation du cellulaire doit être discrète afin de ne pas gêner les autres patients. Elle est strictement interdite aux soins intensifs.  

Télévision

Les chambres sont équipées de télévision. Une télécommande est mise à votre disposition à côté de votre lit. Au terme de votre séjour, nous vous demandons de ne pas emporter cette télécommande et de la laisser en bon état.  

Internet

Un accès wifi payant peut vous être octroyé sur demande au bureau d’informations durant les heures ouvrables et au service des urgences en dehors des heures d’ouverture.

En cas de problèmes de connexion, veuillez contacter le personnel infirmier de votre unité de soins. 

 

Les repas

Horaire de distribution des repas : 7h30 petit déjeuner ; 12h déjeuner ; 17h repas du soir.

Si vous avez des allergies ou intolérances alimentaires ou devez suivre un régime spécial, veuillez le signaler au personnel infirmier. La diététicienne se chargera de vous faire préparer un menu approprié. 

Cafétéria

La cafétéria est ouverte en semaine de 7h30 à 19h. Elle est située en-dehors de l’hôpital. On peut y accéder en passant par la polyclinique et en traversant le passage qui mène au parking. On y sert une petite restauration, un plat du jour ainsi que des boissons.

Vous pouvez également passer une commande par téléphone (composer l’extension 290) et vous serez servis dans votre chambre. 

L'hôpital sans tabac

Conformément à la législation libanaise, il est strictement interdit de fumer dans l'hôpital. Si vous souhaitez fumer, vous devez sortir en dehors de l’hôpital. Vous pouvez également demander de l’aide pour un sevrage tabagique. 

Garde privée

L’état de santé de certains patients nécessite une surveillance rapprochée essentiellement durant la nuit et le weekend. Une garde privée payante peut être assurée sur votre demande. Veuillez vous adresser au personnel infirmier du service. 

Culte religieux

Une messe est célébrée à l’hôpital les mardis et vendredis à 8h dans la salle de conférence (3ème étage). Le curé passe également dans les chambres et offre la communion à ceux qui le désirent. 

Secret professionnel

Les professionnels de la santé et tout le personnel qui s'occupent de vous sont tenus au secret professionnel. Seulement vous (ou en cas d'incapacité, la personne en charge) pouvez autoriser - par écrit - la divulgation des informations contenues dans votre dossier médical. 

Refus de traitement

En tant qu'usager, vous avez le droit de refuser un traitement ou une technique d'investigation et même de quitter l'hôpital. Vous serez alors informé des risques que votre décision entraine pour votre santé. Votre refus devra être confirmé par écrit afin de dégager l'hôpital et le médecin traitant de toute responsabilité découlant de votre décision.

Consentement éclairé

Aucun acte chirurgical, anesthésique ou technique, diagnostic ou thérapeutique complexe (sauf en cas d'extrême urgence) ne peut se faire sans votre consentement écrit. Les informations utiles de même que les risques inhérents à cet acte vous seront alors expliqués par votre médecin. Il vous sera demandé de bien vouloir signer le formulaire de consentement. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre médecin traitant. 

Droits et responsabilités du patient

•  Le patient (ou la personne se portant garant) a le droit d’être au courant de son état de santé. Il a le droit de participer aux décisions médicales le concernant.

•  Le patient doit recevoir de son médecin les explications concernant son état de santé et les résultats de ses examens.

•  Le patient doit être mis au courant des risques encourus lors des examens invasifs et des actes chirurgicaux.

•  Le patient doit donner son accord préalablement avant la réalisation d’examens invasifs et d’actes chirurgicaux.

•  Le patient doit respecter l’interdiction de fumer dans tout l’établissement

• Le patient doit limiter les visites dans sa chambre à maximum deux personnes. Il doit veiller à respecter le repos des autres patients, en particulier dans sa chambre.

• Le patient ne doit pas laisser d’objets de valeurs dans sa chambre. Il peut demander à la surveillante du service de les mettre dans le coffre de l’hôpital si nécessaire.

• Le patient (ou la personne se portant garant) doit donner son accord et signer les formulaires de consentement éclairé avant tout examens invasifs ou chirurgicaux. 

Infections nosocomiales

Une unité d’hygiène lutte sans cesse pour éviter la transmission des infections à l’hôpital. Etant donné que les infections acquises à l’hôpital (« nosocomiales ») se transmettent principalement par le contact des mains, nous vous demandons d’observer une bonne hygiène de vos mains, en particulier aux soins intensifs.

Dans certains cas d’infections transmissibles, un isolement des patients peut être requis. Dans ce cas, une pancarte affichée sur la porte de la chambre vous mettra en garde. Nous insistons pour que vous respectiez les règles d’hygiène indiquées sur cette pancarte. Pour toute information complémentaire, adressez-vous au personnel infirmier du service. Ces mesures peuvent vous paraître désagréables ou injustifiées mais elles sont prises pour le bien de votre patient. Votre médecin traitant, l’infectiologue ou l’infirmière hygiéniste sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. 

SORTIE

Dans la mesure du possible, nous mettrons tout en oeuvre pour organiser votre départ avant midi. Vous êtes priés d’assurer les modalités de votre sortie (transport, paiement, etc.) afin d’être en mesure de quitter votre chambre avant midi. Si vous avez besoin d’une ambulance, veuillez contacter le responsable du service. La Croix-Rouge doit être contactée assez tôt, surtout en semaine.

Avant de quitter l'hôpital, nous vous demandons de:

  • vérifier que vous n'avez rien oublié dans votre chambre
  • vous présenter au bureau des infirmières pour récupérer vos documents médicaux personnels (ordonnance, informations sur les soins et services dont vous aurez besoin à la maison, indications concernant vos rendez-vous ultérieurs).
  • vous présenter (vous même ou un proche) au service d'admission afin de régler votre facture et éventuellement reprendre vos objets de valeur. Un bon de sortie vous sera remis. Vous devez le remettre au personnel infirmier du service.
  • remplir l'enquête de satisfaction

Tout le personnel de l’hôpital s’engage à fournir un maximum d'efforts pour vous assurer un séjour de qualité. Si toutefois vous avez des remarques, suggestions ou plaintes concernant votre séjour, vous pouvez remplir un formulaire de plainte (disponible dans chaque service) et le déposer dans la boite qui se trouve au bureau central des admissions.

Si vous désirez quitter l'hôpital sans l'accord du médecin, votre souhait sera respecté moyennant la signature d'un document déchargeant l'institution de toute responsabilité.

Frais de séjour

Si vous n’avez pas d’organisme de prise en charge ou si votre organisme de prise en charge ne couvre pas la totalité des frais de séjour vous recevrez une facture détaillée qui mentionne les frais médicaux à charge de votre organisme de prise en charge ainsi que les frais médicaux non remboursés qui sont à votre charge. Vous devez acquitter tout solde impayé avant votre sortie. Le paiement s'effectue au bureau des admissions durant les heures ouvrables ou au bureau des admissions urgentes en dehors de ces heures. Vous pouvez régler par chèque, espèces ou carte bancaire.

Attention: votre organisme de prise en charge ne couvre pas nécessairement tous les frais d'hospitalisation. Renseignez-vous auprès de votre assurance ou organisme de tiers-payant.

 


PRENDRE UN RENDEZ-VOUS

HORAIRES

CENTRE MARIE CHAMI
289319googlemap.png

Stationnement 

Nous vous prions de bien vouloir stationner votre véhicule dans le parking payant situé derrière l’hôpital. Il est ouvert tous les jours de 6h à 20h.

Tarif :

  • Entre 7h à 17h : 2 000 L.L.
  • Entre 17h et 20h : 3 000 L.L.
  • Pour 24h : 6 000 L.L.
  • Gratuit les dimanches

Le parking est surveillé par une caméra 24h/24h et nous faisons tous nos efforts pour éviter les vols. Cependant, des vols sont fréquents essentiellement le long de la route principale. Il est vivement recommandé de vous assurer que votre véhicule soit bien fermé et qu’aucun objet de valeur ne soit visible à l’intérieur. La direction de l’hôpital ne pourra en aucun cas être tenue responsable des vols éventuels. 

Visites 

Les visites dans les services d’hospitalisations ont lieu tous les jours de 10h à 19h.

Aux soins intensifs, les heures de visites sont limitées à deux périodes par jour de 12h à 12h30 et de 17h à 17h30. Afin de respecter le confort des patients, les visites sont limitées à deux personnes à la fois par patient. Des agents de sécurité sont présents afin de faire respecter ces horaires.  

Dans l'intérêt de tous, il vous est demandé de respecter certaines recommandations :

  • venez peu nombreux et pour des visites de courte durée
  • évitez les conversations bruyantes
  • évitez de rester dans les couloirs, profitez des salons qui existent à chaque étage.  
  • préservez la propreté de l'environnement
  • éteignez vos téléphones cellulaires qui peuvent perturber le fonctionnement de certains appareils médicaux électroniques aux soins intensifs
  • évitez d'être accompagné(e) par des enfants.

Cafétéria

La cafétéria est ouverte en semaine de 7h30 à 19h. Elle est située en-dehors de l’hôpital. On peut y accéder en passant par la polyclinique et en traversant le passage qui mène au parking. On y sert une petite restauration, un plat du jour ainsi que des boissons.

Vous pouvez également passer une commande par téléphone (composer l’extension 290) et vous serez servis dans votre chambre. 

Politique sans tabac

Conformément à la législation libanaise, il est strictement interdit de fumer dans l'hôpital. Si vous souhaitez fumer, vous devez sortir en dehors de l’hôpital. Vous pouvez également demander de l’aide pour un sevrage tabagique. 

Plan de l'hôpital :

  • Sous-sol: urgences, imagerie médicale, laboratoire, bloc opératoire, stérilisation, salle d'endoscopies, atelier et  cuisine. Toilettes visiteurs. 
  • Rez-de-chaussée: accueil, admission, administration, polyclinique, pharmacie, direction des soins infirmiers et ressources humaines, direction médicale, service qualité.
  • 1er étage: unité de soins intensifs, médecine
  • 2ème étage: maternité-gynécologie, pédiatrie
  • 3ème étage: 1ère classe, dialyse, salle de conférences, bibliothèque médicale
  • 4ème étage: chirurgie, unité de jour, physiothérapie, unité de sommeil
  • 5ème étage: buanderie, archives 

SATISFACTION

  • Votre satisfaction est notre principal souci. C’est pourquoi nous vous demandons de prendre le temps de remplir le questionnaire de satisfaction qui est disponible dans les différents services internes et externes (urgences, polyclinique, laboratoire, imagerie médicale) ou qui vous sera remis avant la fin de votre séjour.
  • Vous pouvez aussi nous faire part de vos commentaires et suggestions.
  • Si vous désirez porter plainte, un formulaire est disponible dans chaque service ainsi qu’au bureau des admissions et aux urgences. Afin de nous permettre de vous contacter, veuillez nous laisser vos coordonnées. 

MÉDECINS

INFIRMIERS ET EMPLOYÉS

OFFRES D’EMPLOI

ADRESSE

N° DE TÉLÉPHONE

GOOGLE MAP
ACTIVITÉS SCIENTIFIQUES

La direction médicale et le service de formation continue organisent régulièrement des séminaires et des formations pour les médecins et le personnel paramédical.



Options thérapeutiques face à la résistance bactérienne


Acidocétose dans le diabète de type II


Don d'organes

La direction médicale et le service de formation continue à l’Hôpital Notre Dame Maritime – Jbail en collaboration avec l’organisation du don d’organes et de tissus “NOD” ont organisé une conférence sur le don d’organes.  Les conférenciers : Dr. Antoine Stéphan président « NOD », Dr. Fadlo Sayegh anesthésiste, et Mme Farida Younan ont insisté sur la nécessité du don d’organes et de la collaboration avec les hôpitaux et les médecins.

 

Don d'organes

Don d'organes

Don d'organes

Don d'organes


Formation Pédiatrie 28 Fév 2017

L’hôpital Notre Dame Maritime a organisé une formation pour : « Prise en charge en urgence de la diarrhée aigüe de l’enfant »

Présentée par Dr Firas Semaan, Gastro-pédiatre.

Et « Prévention et traitement de la diarrhée à Rota Virus » Présentée par Dr Naim Bassil, Chef de  service de pédiatrie.

Et cela Mardi le 28 Février 2017 à 19h00.

 

Pédiatrie

Pédiatrie

Pédiatrie

Pédiatrie


Journée mondiale des malades 2017

A l'occasion de la journée mondiale des malades, l'Hôpital Notre Dame Maritime à Jbeil a célébré une messe qui fut présidée par le nonce apostolique Gabrielle Caccia et du Monseigneur Michel Aoun, avec la participation de prêtres et curés des diverses paroisses de Jbeil et du père Wissam Khoury directeur de l'Hôpital Notre Dame des Secours en présence des notables de la ville et ce le samedi 11 février. La messe fut suivi par un mot d' accueil du Dr Joseph CHAMI PDG de l'Hôpital Notre Dame Maritime et les invités se sont retrouvés à un déjeuner à l'hôtel Byblos sur mer.

 

Journée mondiale des malades 2017

Journée mondiale des malades 2017

Journée mondiale des malades 2017

Journée mondiale des malades 2017

Journée mondiale des malades 2017

Journée mondiale des malades 2017


Médecine de travail

طب العمل

بتاريخ 5/11/2016 وفي اطار النشاطات العلمية التي تقوم بها نظّمت ادارة مستشفى سيدة مارتين – جبيل ندوة بعنوان "طب العمل: المبادىء والتحديات" بحضور وجهاء من المنطقة من اصحاب معامل ومهندسين وتقنين واصحاب ورشّ

افتتحت اللقاء السيدة فيفيان صفير بكلمة ترحيب لافتة الى أن هذه الندوة تهدف الى افتتاح قسم طبّ العمل في المستشفى وهو اول قسم في لبنان

ثم تحدث الدكتور ناجي صعيبي شارحا اهمية هذا القسم وطريقة عمله

 

طب العمل

طب العمل

طب العمل

طب العمل